Millésimes 2017 Triumph Bonneville Bobber - 2017 à 2020

Triumph Bonneville Bobber – 2017 à 2020

- Advertisment -

Le Bobber Triumph, la version hot rod de la célèbre Bonneville

Voici en 2017 une moto au style hors du commun qui arrive dans la gamme Triumph : la Bonneville Bobber !

Vraiment impressionnante au premier regard, Triumph n’y est pas allé par quatre chemins pour transformer une timide Bonneville T120 en un hot rod bien viril. Les changements sont nombreux et le look Bobber est au rendez-vous !

A la mode dans les années 1940, notre Bonneville T120 renoue avec l’essence même du bobber au style minimaliste, au prix de nombreuses transformations : lignes épurées et une position basse, selle monoplace, un guidon large, carénage et phares réduits au minimum, un réservoir sculpté, des jantes à rayons avec une roue arrière large et garde-boue au look incontournable.

Les points marquants

  • ABS et antipatinage déconnectables
  • support de selle monoplace flottant en aluminium
  • accélérateur électronique dernière génération
  • refroidissement liquide
  • modes de conduite Rain et Road
  • position de conduite réglable selon la taille et le style de conduite du pilote
  • embrayage assisté
  • éclairage LED
  • compteur minimaliste mais complet avec un menu numérique
  • bras oscillant triangulé et mono-amortisseur arrière sous la selle
  • moteur Bonneville de 1 200 cm3 assorti d’un réglage spécial Bobber afin d’apporter encore plus de couple et de puissance à bas régime qu’une Bonneville T120.

Coloris

De 2017 à 2019 :

  • Ironstone, with a matt finish
  • Morello Red
  • Stunning Competition Green and Frozen Silver, with a stylish British racing twist
  • Jet Black

En 2020 :

  • en plus des autre on rajoute Korosi Red / Silver Ice

Toutes les images

Caractéristiques techniques

Moteur et transmission

Type : Twin parallèle, calé à 270°, simple arbre à cames, 8 soupapes, à refroidissement liquide
Cylindrée : 1200 cm³
Alésage course : 97.6 mm / 80 mm
Compression : 11.0:1
Puissance maximale : 77 ch (57 kW) à 6 100 tr/min
Couple maximal : 106 Nm à 4 000 tr/min
Alimentation : Injection électronique séquentielle multipoint
Échappement : Collecteur en inox brossé, échappement à double enveloppe avec silencieux en acier brossé
Transmission finale : chaîne
Embrayage : Multi disques à bain d’huile
Boîte de vitesses : Boîte 6 vitesses

Châssis

Cadre : Berceau en acier tubulaire
Bras oscillant : Bras oscillant en acier
Roue avant : 32 rayons 19 x 2,5 pouces
Roue arrière : 32 rayons 16 x 3,5 pouces
Pneu avant : 100/90-19
Pneu arrière : 150/80 R16
Suspension avant : Fourche Kayaba de 41mm, 120mm de débattement
Suspension arrière : Double amortisseur Kayaba avec pré-charge réglable, débattement de 77 mm
Freins avant : Disque 310 mm unique, étrier flottant 2 pistons Nissin, ABS
Frein arrière : Disque 255 mm unique, étrier flottant 2 pistons Nissin, ABS
Affichage et fonctions du tableau de bord : Compteur de vitesse analogique et écran LCD avec : indicateur de vitesse engage, jauge à essence, autonomie restante, horloge, kilométrage avant entretien, ordinateur de bord, avec 2x Trip, consomation moyenne, statut de l’anti-patinage, pret pour l’option poignées chauffantes, défilement des informations par bouton sur le commodo.

Dimensions et poids

Guidon large : 800 mm
Hauteur hors rétroviseurs : 1025 mm
Hauteur de la selle : 690 mm
Empattement : 1510 mm
Inclinaison : 25.8º
Chasse : 87.9 mm
Poids à sec : 228 Kg
Contenance du réservoir : 9 L

Consommation

Consommation : 4.1 l / 100 k
Indice de CO2 : Norme EURO 4: 98 g/km

Prix : à partir de 13 350 euros TTC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Triumph Trekker GT 2020

Trekker GT, le 1er vélo électrique Triumph Triumph vient de dévoiler le Trekker GT,...

Triumph obligé de licencier

Restructuration annoncée avec 400 licenciements Suite à l'épidémie de coronavirus qui a considérablement réduit...

Offres spéciales Triumph Juin 2020

Afin de soutenir les concessionnaires et la reprise de l'activité moto, Triumph sort le grand jeu avec...

Daytona 675R – 2013 à 2016

Une Daytona 675 encore plus décoiffante ! En plus de toutes les améliorations dont...
- Advertisement -

Triumph Daytona 675 – 2006 à 2008

Présentation de la Daytona 675 Triumph en 2006 La...

Triumph TSS – 1982 à 1983

Présentation de la Triumph TSS Période de fabrication : 1982 - 1983
- Advertisement -

Vous aimerez aussi...RELATED
sélectionné pour vous !