Millésimes 2009 Triumph Daytona 675 - 2009 à 2012

Triumph Daytona 675 – 2009 à 2012

- Advertisment -

Evolution de la Daytona 675 en 2009

Retrouvez la Daytona 675 de 2006 à 2008 en cliquant ici…

Trois kilos de moins et 3 chevaux de plus, la truculente 675 Daytona et son trois cylindres vont attaquer leur troisième année avec quelques arguments supplémentaires. L’expérience acquise en mondial Supersport a permis quelques évolution du moteur :

  • tendeur hydraulique de chaîne de distribution modifié,
  • rapport de première plus long, injection re-calibrée,
  • culasse révisée avec de nouvelles soupapes et des chambres de combustion modifiées,
  • arbres à cames en magnésium
  • puissance de 128 ch à 12 600 tr/mn revue à la hausse avec une zone rouge fixée à 13 950 tr/min, soit 450 tr/min plus haut que sur le modèle actuel.

A noter aussi pour les amateurs de piste un câblage facilitant le montage du shifter figurant au catalogue des accessoires Triumph.
Le développement d’un nouvel échappement a permis de gagner 2 kg sur cet élément et des roues plus légères devraient profiter à l’agilité, déjà remarquable.
Derniers raffinements, la fourche et l’amortisseur bénéficient chacun d’un contrôle de la compression petite et grande vitesse (encore un héritage du circuit) tandis qu’on trouve de nouveaux étriers monobloc Nissin à l’avant.

Présentation Triumph en 2009

Première moto trois cylindres dans la catégorie très exigeante des supersports 600cc, la Daytona 675 fait toujours référence.

La combinaison d’un cadre qui est le plus léger de sa catégorie et de l’étroitesse du moteur trois cylindres la Daytona 675 offre la maniabilité, l’agilité et la conduite intuitive qui la distingue.

La Daytona 675 2009 est encore améliorée grâce à de nouvelles suspensions avant et arrière entièrement réglables qui permettent au pilote d’ajuster séparément l’amortissement à vitesse lente et à vitesse rapide.

L’attention que nous portons aux résultats est encore confirmée par une puissance moteur améliorée qui atteint maintenant 128 CV, et un allègement global de plus de 2 kg. Même la roue arrière a subi un régime pour réduire le poids et l’inertie et optimiser les accélérations tout en bénéficiant d’une meilleure suspension.

Ajoutez à cela de nouveaux étriers de freins avant radiaux et monobloc ainsi qu’ un maître– cylindre à montage radial, vous verrez que la puissance et la progressivité du freinage sont de haut niveau. Pour les versions 2009, le module de gestion de l’alimentation a été calibré pour accueillir notre nouvel accessoire : le sélecteur de vitesse électronique Quick-Shift. C’est très simple. Vous le vissez, vous le branchez.

Vous constaterez à quel point le temps que nous avons consacré au développement sur les circuits a contribué à la nouvelle Daytona 675.

Vainqueur du terrible Masterbike en 2006 et en 2007 et du Supertest «King of the Supersport » trois années consécutives, la Daytona 675 a fait la preuve de l’invincibilité de sa formule magique : inspiration et ingénierie sur route et sur circuit.
La nouvelle Daytona 675 2009 élève encore le niveau.

Toutes les images de la Daytona 675 2009

Présentation Triumph en 2010

La meilleure moto de sa catégorie. Une agilité époustouflante. Inspiration et ingénierie.

Une tenue de route qui a fait ses preuves sur circuit. Vainqueur du Supertest « King of Supersports » quatre années consécutives. Le cadre le plus léger de sa catégorie. Un moteur trois cylindres compact. Un châssis agile. Un moteur exceptionnel. Même le meilleur pilote appréciera ses qualités.

L’accent est mis sur la performance. Sans parler du formidable hurlement qui s’élève de l’échappement sous la selle. Roue arrière allégée pour réduire le poids et l’inertie et optimiser les accélérations tout en améliorant le rendement de la suspension. Étriers de freins avant radiaux et monobloc avec maître-cylindre radial. Une puissance de freinage née sur le circuit. Du véritable Triumph à l’état pur, au plaisir décuplé.

Nouveautés 2010 : Un nouveau tableau de bord et un nouveau coloris Caspian Blue avec les jantes Or.

Toutes les images de la Daytona 675 2010

Présentation Triumph en 2011

LA MEILLEURE MOTO DE SA CATÉGORIE. UNE AGILITÉ ÉPOUSTOUFLANTE. INSPIRATION ET INGÉNIERIE.

UNE TENUE DE ROUTE QUI A FAIT SES PREUVES SUR CIRCUIT. VAINQUEUR DU SUPERTEST « KING OF SUPERSPORTS » QUATRE ANNÉES CONSÉCUTIVES. LE CADRE LE PLUS LÉGER DE SA CATÉGORIE. UN MOTEUR TROIS CYLINDRES COMPACT. UN CHÂSSIS AGILE. UN MOTEUR EXCEPTIONNEL. MÊME LE MEILLEUR PILOTE APPRÉCIERA SES QUALITÉS.

L’ACCENT EST MIS SUR LA PERFORMANCE. SANS PARLER DU FORMIDABLE HURLEMENT QUI S’ÉLÈVE DE L’ÉCHAPPEMENT SOUS LA SELLE. ROUE ARRIÈRE ALLÉGÉE POUR RÉDUIRE LE POIDS ET L’INERTIE ET OPTIMISER LES ACCÉLÉRATIONS TOUT EN AMÉLIORANT LE RENDEMENT DE LA SUSPENSION. ÉTRIERS DE FREINS AVANT RADIAUX ET MONOBLOC AVEC MAÎTRE-CYLINDRE RADIAL. UNE PUISSANCE DE FREINAGE NÉE SUR LE CIRCUIT. DU VÉRITABLE TRIUMPH À L’ÉTAT PUR, AU PLAISIR DÉCUPLÉ.

NOUVEAUTÉS 2010 : UN NOUVEAU TABLEAU DE BORD ET UN NOUVEAU COLORIS CASPIAN BLUE AVEC LES JANTES OR.

Toutes les images de la Daytona 675 2011

Toutes les images de la Daytona 675 2012

Tous les coloris de 2009 à 2012

En 2009 : Jet Black, Tornado Red

En 2010 : Caspian Blue, Jet Black, Tornado Red

En 2011 : Caspian Blue, Phantom Black, Diablo Red

En 2012 : Phantom Black, Diablo Red

Caractéristiques techniques

Moteur
Type : 3 cylindres en ligne, 12 soupapes, double arbre à cames en tête, refroidissement liquide
Cylindrée : 675cm3
Alésage/Course : 74 x 52.3 mm
Taux de compression : 12.65:1
Alimentation : Injection électronique séquentielle multipoint avec admission d’air forcé et injection d’air secondaire

Transmission
Finale : Par chaîne à joints toriques
Embrayage : Multi-disques à bain d’huile
Boites De Vitesses : 6 rapports rapprochés

Partie cycle
Cadre : Aluminium à deux longerons
Bras Oscillant : Renforcé, double, alliage d’aluminium avec position du pivot réglable
Roues Avant : Alliage d’aluminium 5 bâtons, 17 x 3,5 pouces
Roues Arrière : Alliage d’aluminium 5 bâtons, 17 x 5,5 pouces
Pneus Avant : 120/70 ZR 17
Pneus Arrière : 180/55 ZR 17
Suspension Avant : Fourche inversée Kayaba de 41 mm avec précharge, détente et compression haute/basse vitesse réglables, course de 110mm
Suspension Arrière : Amortisseur Kayaba avec réservoir séparé, précharge, détente et compression haute/basse vitesse réglables, débattement de 130mm
Freins Avant : Deux disques flottants de 308mm avec étriers Nissin monobloc radiaux à 4 pistons
Freins Arrière : Simple disque de 220mm avec étrier Nissin à simple piston

Dimensions
Longueur : 2020 mm
Largeur (au guidon) : 710 mm
Hauteur : 1105 mm
Hauteur de selle : 830 mm
Empattement : 1415 mm
Chasse : 23.9 ° / 89.1 mm
Poids (tous pleins faits) : 186 kg
Capacité du réservoir : 17.4 litres

Performances
Puissance Maximum : 106CV/ 93kW à 12600 Tr/mn
Couple Maximum : 72Nm à 11700 Tr/mn

4 COMMENTS

  1. A oui j’ai oublier Pourquoi parce que Arrow travail conjointement avec triumph donc du coup c’est vraiment fait pour comme Termi et Ducati…
     
    Dit moi moi je suis le point d’acheter une Daytona 675 2011 c’est super comme moto ???  
     
    Merci (:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Triumph Trekker GT 2020

Trekker GT, le 1er vélo électrique Triumph Triumph vient de dévoiler le Trekker GT,...

Triumph obligé de licencier

Restructuration annoncée avec 400 licenciements Suite à l'épidémie de coronavirus qui a considérablement réduit...

Offres spéciales Triumph Juin 2020

Afin de soutenir les concessionnaires et la reprise de l'activité moto, Triumph sort le grand jeu avec...

Daytona 675R – 2013 à 2016

Une Daytona 675 encore plus décoiffante ! En plus de toutes les améliorations dont...
- Advertisement -

Triumph Daytona 675 – 2006 à 2008

Présentation de la Daytona 675 Triumph en 2006 La...

Triumph TSS – 1982 à 1983

Présentation de la Triumph TSS Période de fabrication : 1982 - 1983
- Advertisement -

Vous aimerez aussi...RELATED
sélectionné pour vous !