Triumph Le point sur Triumph avec Tue Mantoni

Le point sur Triumph avec Tue Mantoni

- Advertisment -

Pour ceux qui ne le connaisse pas, Tue Mantoni, jeune danois de 35 ans, et le directeur commercial de Triumph International.

Il s’est livré à une petite analyse de la santé de la marque avec des journalistes de Motorcyclist, au travers de 5 questions dont je vous livre une traduction rapide [article original ici en anglais…]

Q: Comment se porte Triumph pendant cette période de crise économique ?
TM: Le marché mondial des plus de 500cc a perdu 500.000 ventes depuis 2007. C’est une baisse de près de 30%. Durant la même période, la part de marché de Triumph a augmenté dans tous les marchés du monde entier. Au Royaume-Uni notre part de marché a augmenté à 14%. Notre part de marché est de 3,2% au Japon et 2,1% aux États-Unis, alors Triumph est certes encore un petit acteur, mais cette augmentation à contre courant du marché actuel nous rend optimistes.

Q: Comment expliquez-vous cette croissance continue des parts de marché de Triumph ?
TM: Nous avons pris la décision de traiter la récession comme une opportunité. Nous savions que n’importe qui aurait coupé les budgets et mis en attente les nouveaux projets. J’ai eu à l’époque une discussion avec John Bloor [propriétaire de Triumph], et nous avons décidé de poursuivre. Il est maintenant temps de sortir de nouveaux modèles, qui créent de l’effervescence dans le marché moto et attirent l’attention sur notre marque. Nous avons donc introduit de nouveaux modèles 10 en tout depuis 2006, et d’autres sont à venir.

Q: Quelle est la stratégie commerciale de Triumph pour l’année à venir ?
TM: Un nouveau modèle d’investissement va continuer à être notre priorité. Au cours de cette récession, nous avons réduit les coûts partout, mais jamais dans le développement de nouveaux produits, où nous avons augmenté notre investissement. Nous avons 165 ingénieurs de conception ici à Hinckley, et ils travaillent tous sur de nouveaux modèles. C’est la département de recherche moto le plus important en dehors du Japon, et nous essayons de recruter encore 15 autres ingénieurs 15 au cours des six prochains mois.

Q: Où les modèles existants se situent-ils dans cette stratégie de développement ?
TM: Un autre principe de base de notre marque est la continuelle mise à jour des modèles existants. Nous voulons que notre ligne de produits pour reste d’actualité. Nous avons lancé 10 nouvelles motos au cours des cinq dernières années, mais nous avons fait plusieurs mises à jour des modèles existants. Il n’y a pas une seule moto dans notre gamme qui n’ait pas beaucoup changé depuis 2006.

Q: Quelles évolutions peut-on attendre avec impatience l’année prochaine?
TM: De nouveaux modèles. Vous avez déjà découverts la Sprint GT 2011. Quatre autres nouveaux modèles sont encore à venir cette année. Nous allons lancer des motos dans des secteurs où nous ne sommes pas représentés aujourd’hui. Nous allons augmenter la vitesse des cycles de développement, de remplacement et de mises à jour de modèles existants. Et nous espérons toujours continuer à être une toujours plus importante et toujours meilleure Motorcycle Company.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Triumph Trekker GT 2020

Trekker GT, le 1er vélo électrique Triumph Triumph vient de dévoiler le Trekker GT,...

Triumph obligé de licencier

Restructuration annoncée avec 400 licenciements Suite à l'épidémie de coronavirus qui a considérablement réduit...

Offres spéciales Triumph Juin 2020

Afin de soutenir les concessionnaires et la reprise de l'activité moto, Triumph sort le grand jeu avec...

Daytona 675R – 2013 à 2016

Une Daytona 675 encore plus décoiffante ! En plus de toutes les améliorations dont...
- Advertisement -

Triumph Daytona 675 – 2006 à 2008

Présentation de la Daytona 675 Triumph en 2006 La...

Triumph TSS – 1982 à 1983

Présentation de la Triumph TSS Période de fabrication : 1982 - 1983
- Advertisement -

Vous aimerez aussi...RELATED
sélectionné pour vous !