Racing France Supersport : Ledenon (Manche 6)

France Supersport : Ledenon (Manche 6)

- Advertisment -

LEDENON JUIN

La participation de Julien Enjolras est restée incertaine jusqu’au dernier moment. Les contrôles et avis  médicaux ont donné le feu vert jeudi matin juste avant le départ pour le circuit de Ledenon.

Après 4 semaines d’inactivité, Julien manque de conditions physique. De plus des perturbations techniques et climatiques ont sérieusement écourté les essais libres.

Lors de la 1ère séance qualif, Julien ne retrouve pas le  rythme et manque de feeling, il se classe 13e.

Au fil des tours, dans la seconde séance, les chronos s’améliorent, les sensations reviennent, Julien est de nouveau dans le coup avec le 4e temps en 1’25.5. Il est donc crédité du 6e temps au cumul.

COURSE N° 1 : Départ en 2e ligne . La course est réduite à 15 tours (suite à des chutes, 3 départs ont été donnés)

6e au premier passage, Julien dépasse Moreira et Nivière et parvient  à recoller aux hommes de tête, attendant le moment propice pour doubler Ginès . Mais un  drapeau rouge stoppe alors la course. Suite à une pénalité infligée à Leblanc, Julien prend alors la 3e place.

Le moral est  au beau, car Julien n’espérait pas un tel résultat après ses blessures.

COURSE N° 2 : Super départ, Julien boucle le 1er tour en seconde position, ils sont 3 pilotes aux coudes à coudes, une accélération un peu trop généreuse envoi Julien au tapis, heureusement sans blessure.

Julien occupe la 7e position au classement général.

« Ce fut  un week – end difficile, physiquement j’avais beaucoup de mal, 1 mois de repos complet, adieu la condition. Cette 3e place et me battre avec les pilotes de tête étaient plutôt inespérés au début du week-end.  Dans le 2e course, j’ai commis un erreur. Dommage ! ! ! j’espère avoir mangé mon pain noir pour cette saison et être de retour à mon plus haut niveau dès la prochaine épreuve. Côté mécanique, je ne peux pas me plaindre, la machine a le potentiel pour le podium et l’équipe travaille parfaitement bien »

TROPHEE PIRELLI :

William a bien débuté ses essais libres, ses chronos sont de bon augure.

Pour les qualifications, il y a beaucoup de vent et il ne peut peaufiner son pilotage dans certains virages. Une chute stoppe ses efforts et ne lui permettra pas de faire mieux que 9e.

LES LIENS

– le site de l’équipe Tatiteam : http://www.tatiteam.com/

– le site officiel : http://www.fsbk.fr

– les stages de pilotages proposés par Julien Enjolras : http://www.tatiteam.com/stage-pilotage

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Offres spéciales Triumph Juin 2020

Afin de soutenir les concessionnaires et la reprise de l'activité moto, Triumph sort le grand jeu avec...

Daytona 675R – 2013 à 2016

Une Daytona 675 encore plus décoiffante ! En plus de toutes les améliorations dont...

Triumph Daytona 675 – 2006 à 2008

Présentation de la Daytona 675 Triumph en 2006 La...

Triumph TSS – 1982 à 1983

Présentation de la Triumph TSS Période de fabrication : 1982 - 1983
- Advertisement -

Une gamme de vêtements pour le Bobber

Si vous êtes un fan du Bobber à la sauce british proposé depuis 2017 par Triumph dans...

Triumph Bonneville Bobber TFC

La Triumph Bonneville Bobber Triumph Factory Custom Les modèles estampillés TFC sont des modèles...
- Advertisement -

Vous aimerez aussi...RELATED
sélectionné pour vous !