Préparations T140 Hommage façon Totti Motori

T140 Hommage façon Totti Motori

- Advertisment -

T140 Hommage façon Totti Motori

Cette préparation unique est tout à fait spéciale dans sa conception, puisque le point de départ n’est pas une Bonneville moderne, mais un patchwork de pièces venues de différentes motos : le cadre d’une T120 de 1962, un réservoir d’une T120 de 1968 et un twin de 750cc issu d’une Bonneville T140, probablement de 1975. D’autres détails : les phares Triumph (TC6), les réservoirs d’huile (T120 of’65) et de la frise sur le réservoir (1962).

Le célèbre préparateur italien Roberto Totti, à partir de ce mélange de composants et après 6 mois de travail, a créé cette  Bonneville T140 Hommage,  sage mélange de style rétro, d’esprit sportif et detechnologie moderne. Face à un cadre de plus de quarante ans et d’une mécanique de plus de trente ans, on trouve des composants modernes et même un GPS Garmin qui incorpore indicateur de vitesse et compte-tours !

LA T140 Hommage est une concentration de fait-main. Parmi les éléments qui ont étés spécialement construits pour cette machine, on trouve la ligne d’échappement complet deux en un, support de fourche avant (fourche inversée Marzocchi 45 mm), guidon en position relevée, une selle en cuir terne gris-noir, les passages de roue avant et arrière en carbone et les repose-pieds.

On ajoute un mono-amortisseur Ohlins combiné avec un bras oscillant en aluminium d’origine Ducati. Des jantes carbone de 17″ produites par DYMAG. La roue arrière de 5,5″ dispose d’un 180/50. A l’avant, double disque avant 320mm avec étriers 4 pistons Brembo série o{« type »: »block », »srcIndex »:2, »srcClientId »: »6105597f-aed1-4955-978e-b32794a75e50″, »srcRootClientId »: » »}r, et un 240mm Brembo à l’arrière.

A noter de nombreux autres changements sur la mécanique : montage de la tête 8 soupapes Veslake, cyllindre aluminium Gilardoni, arbre à cames Inket, pistons et bielles Carrillo ace ! Tout est alimenté par deux carburateurs Mikuni de 36 mm couplés à un allumage électronique Boyer. Le moteur de 750cc atteint un taux de compression de 8,5:1 et une puissance de 65CV. Pour finir, on ajoute une transmission complétement révisée par Tottimotori et l’embrayage à sec identique à celui des Yamaha R1 combiné avec une commande hydraulique.

Visitez le site de Totti Motori : http://www.tottimotori.com/

5 COMMENTS

  1. voilà qui change agréablement des engins monstrueux et obéses que notre chere marque s’ingénie à produire ces derniers temps……….O tempore O mores

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Triumph Trekker GT 2020

Trekker GT, le 1er vélo électrique Triumph Triumph vient de dévoiler le Trekker GT,...

Triumph obligé de licencier

Restructuration annoncée avec 400 licenciements Suite à l'épidémie de coronavirus qui a considérablement réduit...

Offres spéciales Triumph Juin 2020

Afin de soutenir les concessionnaires et la reprise de l'activité moto, Triumph sort le grand jeu avec...

Daytona 675R – 2013 à 2016

Une Daytona 675 encore plus décoiffante ! En plus de toutes les améliorations dont...
- Advertisement -

Triumph Daytona 675 – 2006 à 2008

Présentation de la Daytona 675 Triumph en 2006 La...

Triumph TSS – 1982 à 1983

Présentation de la Triumph TSS Période de fabrication : 1982 - 1983
- Advertisement -

Vous aimerez aussi...RELATED
sélectionné pour vous !